1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Allaitement et travail avec poste amenagé

Discussion dans 'Travail et allaitement' démarrée par Mamanbaz, 4 Mars 2018.

  1. Mamanbaz

    Mamanbaz Colostrum

    Bonjour, je suis maman de 2 enfants. Ma fille a 10 mois en cours d allaitement :)
    Je suis infirmière en hôpital de jour en cancérologie.. je suis donc sur un poste adapté depuis ma reprise car je n ai pas le droit de poser de chimiotherapie Je pensais au debut sevrer avant de reprendre car je ne pensais pas que ma lactation tiendrait (séparation de 12h les jours de boulot!) Mais voilà l allaitement se passant telement bien je ne pense pas au sevrage. Mais je commence a sentir que le fait que l allaitement se prolonge pose problème pour mon poste :(. Est ce que certaines d entre vous ont ete confronté au même problème? J adore mon travail, c est frustrant pour moi de ne plus pouvoir le faire pleinement mais ma fille et moi profitons toutes les deux de l allaitements. Je me sens bloquée professionnellement car dans notre société l allaitement long est mal vu car peu fréquent :(
     
  2. cagouille

    cagouille Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Bonjour @Mamanbaz tu te sens tiraillée entre ton choix d'allaiter ta bambine et les contraintes de ton travail. Tu sembles craindre que ta hiérarchie ou tes collègues ne te reprochent de ne pas pouvoir faire ton travail comme avant. Si je comprends bien, ce poste aménagé est un arrangement habituel dans l'établissement. Qu'en dit la médecine du travail?
    Et qu'en disent tes collègues ?
     
  3. bzoui

    bzoui Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Quel est le risque pour bébé si tu poses une chimiothérapie ? Est ce que tu penses que le risque diminue quand bébé grandit ?

    À ma reprise pour mon deuxieme, le medecin du travail m'a mis une restriction de poste lié au risque d'exposition aux produits chimiques. J'ai l'interdiction d'utiliser des produits et d'aller dans des zones nécessitant des protections jusqu'à la fin de l'allaitement (je dois de temps en temps intervenir dans des zones polluées à l'arsenic).
    Pour mon aîné, toujours allaité, le medecin (un autre) n'avais rien mis. J'étais donc allée dans les zones arséniées, sans me poser de question, en faisant juste bien attention à respecter les consignes de sécurité en place et en prenant une douche en rentrant avant de toucher bébé.
    Là, j'ai finalement choisi de faire pareil, malgré la restriction car je ne me vois pas refuser de travailler en mettant en avant l'allaitement, surtout que je pense que le risque est minime si je respecte scrupuleusement les règles de sécurité. D'autant plus que bébé grandit (il a aussi 10 mois ;)). D'ailleurs je pense qu' enceinte il y avait plus de risque et je n'ai pas eu de restriction. Je me suis débrouillée pour ne pas avoir à aller chez ce client pendant mes grossesses.

    On viens de me remettre une visite médicale. Je pense que c'est pour savoir si ils peuvent lever la restriction. Quand ils m'avaient demandé de reprendre rendez-vous à la fin de l'allaitement, je leur avais dit que chez moi l'allaitement se comptait en années...
    Je ne sais pas trop ce que je vais leur dire cette fois ci. En tout cas cela m'énerve que l'on cherche à m'inciter à sevrer pour mon travail, même si je sais que cela part d'une bonne intention.
    On dit que le lait de quelqu'un qui fume reste meilleur que du LA. Je ne pense pas prendre plus de risque que cela.
     
  4. Mamanbaz

    Mamanbaz Colostrum

    La medecine de travail m a mis inapte à la pose de chimio le temps de l allaitement mais je ne lui ai pas donné de date de fin et elle voulait me faire comprendre que passé un moment il n y avait plus d avantage pour le bébé ... je ne pensais pas faire un allaitement long car je ne pensais pas reussir à tenir l allaitement ! Mais j ai repris dzpuis 5 mois et ca se passe super bien ... Les debuts ont été tres dure (bébé rgo, ref, frein de langue la total ;) du coup la je profite a fond et elle aussi !
    Mais je suis stressée de devoir me justifier du fait de mon poste .. j aurais travailler ailleur je n aurais pas eu a me justifier je sens qu on veut que je donne une date de fin fixe..
     
  5. Mamanbaz

    Mamanbaz Colostrum

    Je pense pas qu il y ait beaucoup de risque pour le bébé car on prend des precautions de sécurité mais il y a tjr un risque cytotoxique si une poche fuit ou si la perfusion fuit... ca arrive mais c est tres rare. Apres au quotidien je ne pense pas qu il y ait beaucoup de risque et je ne pense pas que les produits que l on pose passent dans le lait mais bon je ne veux rien risquer pour ma fille ! Il y a quelque années les filles enceintes et allaitantes posaient les chimios leurs enfants vont bien.
    Des fois j ai envie de dire que je n allaite plus pour ne plus avoir a me justifier.. elle a 10 mois si ca continue jusqu a ses 1ans 1/2 2 ans ca ne me generais pas !
    En tous cas merci pour les retours je me sens moins seule :)
     
  6. bzoui

    bzoui Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Si tu précises les produits auxquels tu peux être exposée @Myriam pourra sûrement t'en dire plus.

    D'après ce que je comprend, il n'y a risque qu'en cas de probleme que tu peux facilement identifier.
    Que penses tu dans ce cas, de respecter une duree sans teter uniquement si/quand le probleme se présente ?

    Tu pourrais présenter ce type d'argument au medecin si tu te sens capable d'engager la discution ou juste dire qu'elle est sevre ou en cours.

    Moi je suis un cas désespéré, mon aîné va probablement teter jusqu'à ses 4 ans (c'est ma derniere limite mais j'ai peu d'espoir qu'il se sevre tout seul d'ici là). Je vais donc assumer l'allaitement de mon fils de 1 ans devant le médecin. j'espère faire bouger un peu les préjugés. Apres, on ne m'empêche pas de travailler, et mon chef ne dira rien car ses gamins ont aussi étés allaités 3 /4 ans. La situation est donc plutôt confortable pour moi. Au pire, le medecin du travail, que je ne connais pas personnellement, peux me juger comme une allumée.
     
  7. Fleur-de-ciste

    Fleur-de-ciste Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    @Mamanbaz bravo pour ton allaitement !
    Comme te le suggère @bzoui, essaie de te renseigner sur le délai où tu devrais suspendre l'allaitement si il y a une fuite. C'est fou qu'un médecin du travail se permette de donner son avis !
    Courage !
     
  8. cagouille

    cagouille Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Je ne travaille pas en chimio mais je suis IDE. A ma connaissance beaucoup de précautions sont prises pour éviter que les IDE soient en contact avec les produits. Il en va de leur santé. Rien qu'avec ces précautions standard pour toutes les IDE, ta fille sera déjà protégée. J'ai lu une fois que des études avaient montré que dans les services d'oncologie, les personnel les plus exposés aux cytotoxiques étaient les AS et ASH car plus souvent en contact avec les liquides biologiques.
    Maintenant, je trouve ça plutôt chouette que la structure dans laquelle tu bosses prenne autant de précautions. Il est prouvé que les mamans d'enfants allaités prennent moins de jours enfant malade. De plus l'allaitement est un facteur de prévention des cancers féminins et pour l'enfant de certaines leucémies, ça devrait parler à des personnes qui bossent en oncologie ;) .Et tout ça, ce n'est qu'un minuscule échantillon des bienfaits de l'allaitement. Donc il est faux de dire qu'il n'y a plus d'avantage passé un certain temps.
     
  9. Myriam

    Myriam Modératrice Membre de l'équipe Animatrice à la retraite

  10. Tchii29

    Tchii29 Lactarium

    Je peu partager mon expérience mais je ne suis pas sur que ce soit d'une grande aide.
    J'ai eu pas mal de souci quand je suis retourné au travail. la medecine du travail ma refusé ma reprise dans mon service par rapport au chimio .
    C'était pas la pose qui leur posait problème car j'en pose très peu (je travail de nuit) et on aurais pu s'arranger pour que je n'en pose pas .
    Le problème c'est le risque d'extravasation. Étant seul infirmière dans le service il considérait que c'était trop risqué. Ils m'avaient dit que si on avait été 2 infirmières ils auraient été ok.

    J'ai une collègue qui a allaité jusqu'au 18 mois de son petit mais elle a subi quelques pressions.... enfin la situation était différente, dans son service il tourne entre la médecine et l'hôpital de jour , il ne la mettais que dans le service (ordre de la medecine du travaill) mais plusieurs fois il l'on mis de planning en hôpital de jour,c'est elle qui a du refuser .

    Bref ma reprise c'était soldé par un sevrage express en 2 jours (car bien sûr ils ont fait exprès de me proposer un service qui ne pouvais pas me convenir par rapport à la garde de mon fils )

    Mon bébé a 3 mois et je reprend fin mai. Je pensais le sevré à 6 mois mais ça se passe tellement bien que je n'en est pas envie. Ce qui a changé c'est que nous sommes 2 infirmieres la nuit maintenant, donc normalement ils devraient être ok et j'irais sur le secteur ou il n'y a pas de chimiothérapie . Cette fois j'ai anticipé j'ai rendez vous jeudi prochain avec la médecine du travail.
    En plus je me dit que si il y a un accident il y a toujours des solutions, sevrage express ou réserve de lait au congélateur ) .
    Par contre je ne serais pas très rassuré de poser des chimiothérapie en continu. Il y a eu des antécédents ou je travail et à mon avis il vaut mieux faire attention quand même. Ce sont des produits vraiment specifique qui peuvent avoir des conséquence autre que d'autre toxique.

    @Mamanbaz je te conseillerais de profiter du fait que tu est accès à un poste aménagée et d'essayé de ne pas te traquasser avec ce qu'ils en pensent. Tu a fait un choix car il te conviens à toi et ta fille c'est à eu de le respecter ;)

    En tous cas je t'envoie tous mon soutien.

    Et désolé pour le pavé :D
     

Partager cette page

Chargement...