1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Allaitement et grossesse: plus de lait pour mon bébé de 16 mois ??

Discussion dans 'Grossesse - Co-allaitement' démarrée par Amel, 7 Juillet 2017.

  1. Amel

    Amel Colostrum

    Bonjour,

    J'allaite mon fils de 16 mois et je suis actuellement enceinte de 3 mois.

    Depuis environ 1 mois et demi j'ai sentis une grosse baisse dans la lactation: mon fils qui tétait auparavant efficacement, peut rester très longtemps au sein jusqu'à s'en détourner de lui même au bout d'un certain temps. Je ne sens plus la montée de lait lorsqu'il stimule le sein, je ne l'entend plus déglutir, je ne vois plus de gouttes de lait au creux de ses lèvres après l'avoir retiré du sein .... Je crois que je n'ai plus de lait ou alors très peu, et que mon fils tète par plaisir. Toute fois je ne souhaite pas le priver du sein quoi qu'il en soit.

    De plus, nous pratiquons le cododo depuis sa naissance. Auparavant il se réveillait environ 3 fois dans la nuit et se rendormait aussitôt qu'il avait le sein en bouche: il buvait son lait et repartait dans le sommeil.
    Maintenant les nuits sont devenues très difficiles, il se réveille toujours autant (voir plus), met énormément de temps à se rendormir. Parfois il n'y arrive pas et se met à pleurer, je suis obligée de le réveiller de cet état de "demi sommeil" , puis il se rendort parfois 2h après !
    J'habite dans un pays chaud, auparavant les tétés lui permettaient de rester hydrater la nuit. Actuellement je suis obligée de lui donner de l'eau plusieurs fois durant les phases de réveil, toute fois retourner dans le sommeil reste toujours difficile.

    J'aimerais avoir vos conseils et l'expérience des mamans qui sont passées par là auparavant.

    Je suppose que la lactation ne peut pas être relancée n'est ce pas ? Ce sont les hormones durant la grossesse et qui bloquent la production de lait.

    Dois-je lui donner du lait artificiel afin qu'il ait un apport en lait ? Dois je lui en donner avant le couché afin de lui permettre de dormir sereinement (ainsi que moi !) ? Si oui, à quel dois je le donner : avant le couché ? Lorsqu'il se réveille la nuit ?

    Y a-t-il quelconque autre solution ?

    Cette situation m'attriste vraiment, je voulais continuer à lui donner du lait maternel encore un bout de temps ...

    Je vous remercie par avance
     
    Tags:
  2. cerise

    cerise Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Bonjour,

    mon fils avait 14 mois quand je suis tombée enceinte. J'ai commencé à avoir moins de lait vers 4 mois de grossesse. Mon fils a ralenti ses tétées, et parallèlement a mangé plus de laitages.
    Je n'ai pas donné de lait artificiel. La nuit, il buvait simplement de l'eau.

    Il a continué à téter toute la grossesse malgré tout, et j'ai co-allaité mes deux enfants un an. Mais il y a des enfants qui se sèvrent pendant la grossesse. C'est difficile de prévoir.
     
  3. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Mini sumo s'est sevré à 21 mois j'étais à 4/5 mois de grossesse.
    Je pense que le goût du lait qui évolue peut aussi gener
    Ici il a été sevré de nuit des le début de ma grossesse car les premiers mois étaient compliqués (interdiction de porter des charges et arrêt 3 mois).
     
  4. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Si tu souhaites que ton fils continue de téter malgré le manque de lait sache que certains enfants tète toujours jusqu'à la naissance du petit frère ou de la petite sœur et qu'ils sont ensuite co-allaités. certains enfants peuvent se désintéresser du sein aussi.
    Pour les apports en lait, tu peux peut-être compenser avec des laitages et une alimentation diversifiée et équilibrée pour éviter de passer par du lait artificiel.
    @Oléa avait dit à son ainé que son petit frère lui ramènerait du lait pour les tétées lorsqu'il serait là.

    est-ce que tu as parlé avec ton fils de ce qui se passe? Du manque de lait. Du fait qu'il peut continuer à téter quand même s'il le veut.

    Bon courage pour cette phase un peu compliquée.
     
    Oléa aime ce message.
  5. Amel

    Amel Colostrum

    Merci à toutes pour vos réponses

    Je souhaite effectivement continuer à l'allaiter tout au long de la grossesse, et pourquoi pas encore un peu à la naissance s'il le souhaite.
    Pour l'instant le manque de lait n'a pas l'air de le gêner en journée ni lors de la sieste, il réclame toujours le sein puis fini par le lâcher de lui même.

    Toute fois le problème reste vraiment le sommeil durant la nuit, je suis épuisée de ses réveils aussi longs. J'aimerais éviter autant que possible le LA, mais y a-t-il une autre solution pour compenser le lait qu'il ne peut obtenir la nuit ?
    Avant la grossesse, bien qu'il se réveillait maintes fois dans la nuit, il se rendormait aussitôt qu'il avait le sein dans la bouche et le cododo me permettait de ne pas ressentir cette fatigue.
    Comment avez vous fait pour le sommeil ? Vos enfants arrivaient ils à se rendormir juste avec de l'eau ? Malheureusement je n'est pas l'impression que c'est le cas de mon fils...
    Et même si je continue à lui donner le sein, il réclame le droit, le gauche puis rebelotte et ca peut durer tres tres longtemps ainsi, il n'arrive plus à trouver ce qui le replonge dans le sommeil.

    J'ai effectivement parlé de la grossesse à mon fils, je lui dit qu'il y a un bebe dans mon ventre mais ca n'a pas l'air de le faire réagir pour l'instant. Concernant le sein, il y a toujours accès à volonté et ne se comporte pas différemment à son égard.
     
  6. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    A toi de choisir pour les apports en lait pour compenser. Personnellement je crois que dans une telle situation je demanderais au pédiatre et me documenterais pour savoir si du lait entier peut convenir (dans les purées ou au verre) et des laitages (yaourt au lait entier).
     
  7. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    Lorsque je suis tombée enceinte, mon grand Poupon s était sevré de nuit, grâce à l eau justement. Il dormait avec une bouteille d eau ( avec le bouchon rouge sportif), il se réveillait un peu, prenait sa bouteille, buvait et se rendormait. Il pouvait se boire deux petites bouteilles dans la nuit.
     
  8. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Quand j'ai sevré ma fille de nuit et je lui ai aussi proposé de l'eau à la place
     
  9. Amel

    Amel Colostrum

    Je lui donne également de l'eau mais il n'arrive pas à se rendormir pour autant après...

    Peut être qu'il faudrait que j'essaie de le faire dormir autrement qu'au sein, que je mette en place une routine avant le coucher. Je n'ai pas envie de le sevrer mais il faudrait qu'il arrive à s'endormir également sans téter afin de pouvoir retourner dans le sommeil après avoir bu de l'eau.
    Merci pour toutes vos suggestions, ça me permet d'y voir plus clair
     
  10. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Quand j'ai sevré ma fille de nuit elle s'endormait toujours au sein pour la sieste.
    La période des 12-18 mois a été la plus dure pour nous au niveau des nuits à cause des dents. Des réveils de 2 à 3h au milieu de la nuit et des réveils parfois toutes les 2h.
     

Partager cette page

Chargement...